Individualisation des frais de chauffage

Maîtriser individuellement ses consommations de chauffage

 

 

Les consommations de chauffage dépendent fortement des habitudes d’usage des occupants.
Si certains ménages sont très économes, d’autres sont moins sensibles et chauffent à une température élevée, même en cas d’absence, et laissent parfois les fenêtres inutilement ouvertes.
Il a été prouvé que les consommations de chauffage varient de plus de 15% selon qu’on est un ménage économe ou un ménage moins attentif.
Individualiser les frais de chauffage permet donc de responsabiliser chaque occupant en l’amenant à payer selon ses consommations réelles.
Un ménage économe payera moins de charges quand un ménage plus énergivore payera davantage, de fait de sa consommation plus importante.
Le chauffage représente 62 % des consommations d’énergie dans l’habitat.

Dans une résidence LMH (immeuble chauffé collectivement), le partage de la facture avait l’habitude de se faire selon les tantièmes (volume de chauffe) ou au prorata de la surface de l’appartement. Et cela, même si la consommation de chauffage différait d’un logement à l’autre.
Pour pouvoir comptabiliser ce que chaque locataire consomme, il est nécessaire d’installer des appareils de mesure permettant de déterminer la quantité de chaleur consommée ou une valeur représentative de celle-ci.

Pour LMH des répartiteurs électroniques vont être placés sur chaque radiateur.
Ils mesurent les différences de température entre le radiateur et la pièce et permettent de répartir la quantité de chaleur effectivement consommée.
Au total cela représente pas moins de 80 000 répartiteurs sur tout le patrimoine !


Coût à la charge des locataires
Location + entretien + télé-relève = environ 7€ TTC / an / répartiteur
Soit pour un logement moyen T3 se composant de 5 radiateurs cela représente donc un coût d’environ 35€ TTC / an
LMH supporte quant à lui les frais directs liés au déploiement à l’installation des répartiteurs, ainsi que les frais indirects tels que les courriers, les RV, les relances, le passage d’huissier etc.


Calendrier de déploiement pour LMH

   Nombre de logements concernés  
 

 Echéances

 Echéances    
Consommation (kWh/m2.an)  31/12/2017  31/12/2019  Total / % Nbre de sites
>150  462    3,1% 4 sites
>120 et >150  2 277    15,5% 18 sites
<120    10 095  68,6% 65 sites
Indéfinies*  1 876    12,8% 8 sites
TOTAL  4 615  10 095  14 710  

* Sites complexes par leur taille, composition hétérogène et évolution de leur périmètre

-       Début du déploiement à l’automne 2017 pour 30 sites (4 615 logements) concernés par l’échéance fin 2017.
L
e patrimoine concerné par les consommations > 150 kWh/m2.an (12 sites) est équipé en même temps que les 18 sites LMH concernés par les consommations comprises entre 150 et 120 kWh/m2.an.
Les données seront exploitables début 2018

-       A partir de fin 2018, des robinets thermostatiques seront installés sur l’ensemble des radiateurs du patrimoine (ou les robinets manuels changés) permettant aux locataires de mieux réguler leur température

-       Suite du déploiement dès septembre 2019 pour 65 sites (10 095 logements) concernés par les consommations > 120 kWh/m2.an
Les données seront exploitables début 2020

Pour de plus amples informations, le guide complet conçu par l’ADEME est à votre disposition en téléchargement ci-dessous