Quitter son logement

Photographie d'un logement entièrement vide

La résiliation de votre contrat de location
Si vous envisagez de quitter votre logement, prenez le temps de bien lire votre contrat de location. Le délai de préavis est de trois mois. Il convient donc de prévenir votre Agence ou votre Antenne de votre départ le plus tôt possible.

Pour cela, nous vous invitons à envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception.

Pensez à respecter votre délai de préavis afin d'éviter de payer la location d'un appartement que vous n'occuperiez plus. Pendant la durée de préavis, vous devez faciliter l'accès à votre logement pour permettre sa relocation.

Rendez-le en bon état !
Vous devez laisser votre logement en bon état d'entretien. Outre la propreté et le nettoyage du logement, les réparations locatives qui peuvent vous être réclamées concernent notamment : les papiers et peintures, le revêtement de sol détérioré de votre fait, les appareils sanitaires, les vitres cassées, les portes, les fenêtres, les serrures, les trous dans les murs ou dans les cloisons...

Un état des lieux sera établi lorsque votre logement sera vide de tout meuble.
Il déterminera les éventuelles réparations locatives qui vous seront facturées en comparaison de l'état des lieux effectué à l'entrée dans le logement.

Dans quels cas bénéficiez-vous d'une réduction de préavis ?
Le préavis est le délai réglementaire entre le moment où vous nous annoncez par écrit votre départ et le moment où la location prend fin.
Le préavis légal est de 3 mois.
Celui-ci peut toutefois être réduit dans certains cas, sur présentation des documents justifiant de votre situation :

  • 2 mois
    si vous quittez un logement HLM conventionné pour un autre logement HLM lui aussi conventionné mais appartenant à un autre bailleur
  • 1 mois
    - si vous bénéficiez d'un autre logement dans le parc de LMH,
    - en cas d'obtention d'un premier emploi (joindre le contrat de travail),
    - en cas de mutation professionnelle (joindre une preuve de mutation),
    - en cas de perte d'emploi (joindre une attestation de chômage datant de moins de 6 mois),
    - en cas de nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi (joindre la lettre de licenciement, l'attestation Assedic, un justificatif du nouveau contrat de travail), ou de premier emploi,
    - pour les locataires bénéficiant du RSA (joindre un justificatif de RAS),
    - pour raison de santé si vous êtes âgé de plus de 60 ans (joindre un certificat médical)