Rénovation d’un ensemble architectural du 17ème siècle

Rénovation d’un ensemble architectural du 17ème siècle

Publié le 06.02.2020 - Mis à jour le 06.02.2020

Les locataires de la résidence Jean-Jacques ROUSSEAU dans le Vieux Lille prennent actuellement possession des logements : 4 T2 et 1 T4. Une jolie réhabilitation qui compose avec l'ancienneté du bâtiment et le modernisme de l'intérieur. Vous souhaitez en savoir plus sur cette réhabilitation ?

 

La bâtisse située 40 rue Jean Jacques Rousseau dans le quartier historique du "Vieux Lille", fait peau neuve. LMH a terminé la rénovation du bâtiment attenant au porche de l’Abbaye, ancien refuge des moines de l'Abbaye Notre-Dame de Loos.  

Architecte : Didier CASSAR

Le patrimoine suscite toujours l’intérêt. On le constate avec les « Journées du patrimoine » qui réalisent un franc succès, ou l’émotion provoquée par l’incendie de Notre-Dame à Paris.

Après la Villa Maillard, c’est à Lille que LMH s’applique dans la rénovation d’une bâtisse du 17ème siècle. La décision de rénover a été murement réfléchie, compte tenu, de l'état de délabrement et de la charge financière.

LMH réussit un nouveau pari : mettre en valeur son savoir-faire dans la restauration patrimoniale.

Rue JJ Rousseau Lille Jardin

Un peu d'histoire

La construction de cette abbaye débute au 16ème siècle. Ses travaux s’achèveront au 17ème siècle.

Après la révolution de 1789, les biens sont mis en vente en 1791. Ces bâtiments comprenaient un grand corps de bâtiment avec ailes et remises, écuries, cours et jardins. 

Aujourd’hui, seul le corps du bâtiment principal demeure et se situe dans le parc. Une grande porte ancienne monumentale, nommée « Porte de la Force » permet d'accéder à un jardin public, véritable petit écrin de verdure, en plein cœur du vieux Lille, connu aussi sous le nom « les jardins de l'abbaye de Loos » surnommé « Le Colysée » par les moines.

L’immeuble LMH, acquis en 1982 à la Ville de Lille, est l’une des deux anciennes annexes attenantes au corps de bâtiment de l’abbaye, ancien refuge et habitation des moines de l'Abbaye Notre-Dame de Loos. La propriété de LMH est accolée au porche d’accès.

 

Un "monument historique"

L’immeuble est inscrit, au titre des monuments historiques depuis 1980 pour sa façade et sa toiture. Il est aussi situé dans un secteur de préservation et de sauvegarde du patrimoine. Il n’a quasiment pas été modifié depuis sa construction. Cette bâtisse a été restaurée à l’identique, en harmonie avec le porche du refuge et  le corps principal du bâtiment, situé dans le parc.

La volonté de LMH fut très claire : préserver la richesse léguée par les générations antérieures et garantir la pérennité d’un édifice, témoignage d’un passé commun sur Lille – Capitale des Flandres. En s’engageant ainsi, LMH dépasse l’image d’un simple bailleur social.

 

Rue JJ Rousseau appartement

Livraison prévue en février 2020

La mise en location est en cours.  L’architecte des Bâtiments de France a suivi de près cette rénovation. Cette ancienne dépendance comporte trois niveaux et accueille désormais 5 logements :

  • 1 T4  
  • 4 T2

Les logements et la façade

La résidence a fait l’objet de travaux de réparations et d’entretien importants. Le parc et la cour des jardins de l’abbaye contribuent également largement au sentiment de confort du bâtiment.

Pour les logements :  

  • des réaménagements intérieurs,
  • une attention particulière sur le confort acoustique et l’amélioration thermique réalisés sous les planchers bois, entièrement rénovés.

Pour la façade, la réhabilitation met en lumière les qualités architecturales du bâtiment existant :

  • remplacements des châssis fenêtres,
  • des volets en bois,
  • un gommage délicat des extérieurs,
  • une reprise des peintures,

Grâce aux travaux, la façade est mise en valeur et offre à l’ancien porche toute sa beauté originelle. Elle permet ainsi, aux visiteurs de découvrir, derrière celui-ci, les jardins de l’ancien refuge des moines « le Colysée ».

Le confort intérieur

L’ensemble des travaux d’embellissements contribue à améliorer le bien-être pour les locataires. L’intervention a respecté totalement l’aspect visuel du bâtiment avec une conservation des volumes et de la dimension des châssis. Une vraie réussite.  

Deux choses priment dans la conservation du patrimoine : son usage et sa beauté « L’usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde. »  (Victor Hugo – Guerre des démolisseurs -1832)

À lire aussi

LMH au e-salon Les Clés de l'Emploi

LMH au e-salon Les Clés de l'...

A la recherche d'un emploi ou d'un contrat d'apprentissage ? LMH vous donne rendez-vous en ligne du 6 au 10 avril prochain au E-Salon ...

Restons bienveillants et solidaires !

Restons bienveillants et soli...

Nuisances sonores En cette période de confinement, les nuisances sonores, même celles du quotidien, sont plus difficiles à supporter....

Gagnons ensemble la guerre contre le Coronavirus !

Gagnons ensemble la guerre co...

Venir en aide à ses voisins pendant le confinement, sans les contaminer, c'est possible ! LMH déploie auprès de ses locataires un disp...

Info demandes et renouvellements de logement social

Info demandes et renouvelleme...

Comment déposer ou renouveler vos demandes de logement social dans le contexte actuel ? Dans le cadre de la période de confinement dé...