LMH agit en faveur de l’égalité homme-femme

Lille Métropole Habitat s’est engagé de longue date dans des actions en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, axe fort de sa politique sociale, notamment par la mise en œuvre de l’accord d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle, signé le 5 octobre 2017.

La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 a quant à elle créé un mécanisme de réduction des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans les entreprises.

Ainsi, les entreprises doivent mesurer les écarts sur la base des indicateurs suivants : salaires, augmentations, promotions, augmentations dans l’année suivant un retour de congé de maternité et proportion d’hommes et de femmes parmi les 10 salariés les mieux rémunérés.

En fonction des écarts observés, l’entreprise acquiert pour chaque indicateur un certain nombre de points. Plus les écarts sont faibles, plus le nombre de points accordés est important. Le score total maximal est de 100 points.

En deçà de 75 points, l’entreprise doit mettre en œuvre des mesures correctrices.

Ainsi, l’index publié par Lille Métropole Habitat pour l’année 2020, conformément aux dispositions de la loi Avenir professionnel, démontre l’engagement de notre Office en matière d’égalité professionnelle :

Index Lille Métropole Habitat : 84 points sur 100

Lettre Info 344 février 2021

Au sommaire :

  • Loyers
  • NPNRU
  • Changement de direction
  • Nouveaux locataires…

C’est à lire dans l’édition de février 2021

Rendez-vous le vendredi 5 février de 10 h à 20 h 30 sur www.tousproprios.immo pour la 2è édition du salon immo qui se fait dans votre salon !


Vous avez un projet immobilier ?

Vous souhaitez rencontrer et échanger en live avec nos conseillers commerciaux ?

Rien de plus simple !

Connectez-vous le 5 février,
c’est gratuit et ça se passe ici : www.tousproprios.immo  

Retrouvez notre équipe commerciale sur notre stand virtuel personnalisé aux couleurs de LMH.

Les échanges se font par chat ou visio,
chez vous, depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone.     

Accédez aussi à toute la documentation commerciale : visites virtuelles de certains logements (les vidéos sont aussi disponibles sur notre chaîne youtube), plaquettes etc.

Le vendredi on accède plus facilement à la propriété

Tous à vos agendas !

Désormais LMH vous donne rendez-vous chaque 1er vendredi du mois

(5 février, 5 mars, 2 avril, 7 mai, 4 juin, 2 juillet, 3 septembre, 1er octobre, 5 novembre et 3 décembre)

LMH s’adapte ainsi au contexte sanitaire et continue d’accompagner, en toute sécurité, ses clients et futurs clients dans leurs projets immobiliers.

[Réhabilitation]

Visite de Franck GHERBI Maire d’Hellemmes, du chantier des 344 logements de la résidence LMH la Chapelle d’Elocques.

Découverte de l’entrée 32 de la rue Pierre Curie qui se compose de 2 T2, d’1 duplex T4 et d’1 T3, dont les travaux intérieurs débutés en juillet 2020, sont achevés.

Améliorations intérieures réalisées :

  • lien direct avec les jardins,
  • création et pose d’un interphone pour tous les logements et de volets électriques dans le T3 mansardé,
  • adaptation PMR des salles de bains des T2 RDC,
  • individualisation des compteurs d’eau.

A venir : les travaux extérieurs (peinture, façade, jardins…) finalisés à la fin de l’été 2021 pour les entrées 32 à 40 de la rue.

Une pilote sociale accompagne les locataires pendant toute la durée des travaux et notamment pour les déménagements et relogements.

La Chapelle d’Elocques se décompose en 8 îlots sur 21 500 m².
Les logements sont répartis sur 84 immeubles collectifs de 4 habitations et 8 logements individuels.

Cette opération ‘tiroir’ sera réalisée en 3 phases et touchera l’ensemble des locataires.

Fin des travaux prévu en 2024.

Mandataire :  Eiffage – Architectes : Tandem Plus / BLAU – Bureau d’Etudes : Bat‘Sup – Pilote social : Kay Consultant Groupe HER – Acousticien : KIETUDE – Paysagiste :  SLAP

Grande campagne de com’ sur les questions du logement social

Du 25 janvier au 5 février 2021, l’USH lance une grande campagne de communication qui vient démêler le vrai du faux sur les questions du logement social.

Des informations erronées circulent et nuisent à l’image du logement social.
Pour beaucoup, ces idées proviennent d’une méconnaissance du fonctionnement des Hlm.
Si 85% des locataires vivant en Hlm se déclarent satisfaits de leur logement, les Hlm continuent pourtant de souffrir de préjugés.
La qualité, les atouts économiques et sociaux du secteur Hlm sont des sujets peu ou mal connus qu’il faut partager largement.

Diffusion large sur les réseaux sociaux

La campagne est largement diffusée sur les réseaux (Compte Twitter, LinkedInInstagram et Facebook de l’USH),
ainsi qu’à travers 4 vidéos dans lesquelles l’Union a demandé à différents experts de partager leur point de vue (disponibles sur la chaîne YouTube de l’Union) et de répondre aux questions suivantes :  

  • Les Hlm, atout social ou économique ?  
  • Les Hlm, des logements au rabais ? 
  • Les Hlm logent-ils des privilégiés ? 
  • Les Hlm coûtent-ils cher ?  


A cette occasion le guide « 10 idées reçues sur les Hlm » est renouvelé et porte désormais le nom «Infox-Info»
Consultez le guide dans la documentation ci-jointe.

LMH poursuit sa lutte contre le Covid-19 et se dote de moyens innovants pour assurer la sécurité de ses locataires et collaborateurs.

Soucieux de la santé des locataires reçus au Siège et de ses collaborateurs, LMH accentue sa lutte contre le virus avec l’acquisition de lampes désinfectantes UV anti-covid, Bio-scan UV-C.

Innovation

LMH est fier de se présenter comme novateur en étant le premier bailleur de la région Hauts-de-France doté de ce matériel.

Ces dispositifs viennent renforcer les protocoles sanitaires existants et toujours en vigueur au sein de l’Office.

Un système efficace et adapté

Le siège de LMH s’est doté de 2 lampes pouvant désinfecter une pièce en totale autonomie à 360°. Ainsi, 36 m2 sont désinfectés en seulement 5 minutes de traitement et 200 m2 en 30 minutes.
Les 8 agences et 2 antennes LMH disposent d’un appareil manuel chacune.
Les 2 territoires sont munis d’une version sur roulette, détachable pour une utilisation manuelle.

Deux avantages :

  • des économies d’échelle en termes de nettoyage à moyen terme
  • une réactivité accrue pour traiter les surfaces.

Lettre Info 343 janvier 2021

Au sommaire :

  • Voeux LMH
  • LMH à l’écoute des séniors
  • Devenez propriétaire
  • Réforme des APL
  • Site d’information sur le logement social

Dans le cadre du vaste projet de rénovation urbaine qui s’opère sur le secteur de Lille Concorde depuis 2015, le bâtiment du 2-12 boulevard de Metz est le premier à être déconstruit. Ce geste emblématique marque une étape importante du NPNRU à Lille.

Le premier coup de pelle a eu lieu aux alentours de 11h, le 7 janvier 2021 à l’angle de la rue Lamaze et du 2-12 boulevard de Metz à Lille.

La grignoteuse est à l’œuvre pour 10 semaines environ (5 à 6 semaines sur les superstructures et 4 semaines sur les fondations) de 7h30 à 17h et la circulation sur la rue située en façade du bâtiment sera interdite chaque jour sur cette plage horaire.

Aucun rassemblement n’a pu être organisé

LMH et les acteurs de ce projet n’ont pas pu réunir les habitants en raison des contraintes sanitaires imposées, mais espèrent bien pouvoir le faire pour la prochaine déconstruction en fin 2021,  du 18-20 Boulevard de Metz.

Des actions pour limiter les nuisances

Le chantier durera jusque fin avril 2021. Des actions ont été engagées pour minimiser les nuisances (brumisation du chantier, panneaux, suivi des impacts en poussières avec la ville et l’ADEME). Les déchets de démolition seront réemployés pour vivre une seconde vie : béton du prêt à l’emploi cheminements doux, remblai de routes, terrassement pour construction, mobilier urbain…

LMH investit de façon conséquente dans ces opérations

Cette déconstruction  s’inscrit dans un projet plus global porté par l’ANRU (l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) pour l’ensemble du secteur Concorde depuis 2015. Les résidences du quartier ont été construites à la fin des années 50, dans une période où il fallait produire beaucoup de logements dans des délais très courts et suivant les critères de construction de l’époque.

Après la démolition le terrain sera nivelé, gazonné et le site sera livré à l’aménageur de la MEL, la SPL Euralille. Le prochain chantier sera le 18-20 Boulevard de Metz déconstruit à partir de fin 2021.


124  familles relogées sur le secteur et des opérations jusque 2025

Le relogement permet d’accéder à un logement plus moderne et plus agréable à vivre, dans un environnement de qualité à Lille ou dans d’autres communes. Les relogements en cours concernent 5 bâtiments sur les 8 concernés. 124 relogements ont d’ores et déjà été réalisés sur la première phase. Les opérations s’étendent jusque 2025

Entretien du patrimoine

LMH continue d’entretenir le patrimoine. En 2020 et 2021, plus de 300 000 € sont investis pour la remise en état de certains halls d’entrée et des routes autour des bâtiments. En lien avec la Mairie de Quartier, la Ville de Lille et certaines associations comme «TAPAJ», des actions pour la tranquillité et la propreté du quartier et des parties communes ont été menées et continuent d’être programmées régulièrement.

Un tremplin pour l’insertion

Dans le cadre de la déconstruction des 8 autres bâtiments du secteur Concorde de la première phase du  NPNRU (650 logements), la sécurisation, la purge et la démolition des logements produiront à elles seules près de 32 000 heures en faveur des personnes éligibles aux dispositifs d’insertion.