Des travaux dans votre logement ?

Travaux et amiante : une nouvelle réglementation

La loi impose désormais un repérage avant travaux, visant à identifier une éventuelle présence d’amiante. Il est obligatoire pour tous travaux réalisés dans un logement construit avant 1997. Cela concerne aussi bien les petits travaux d’entretien courant que ceux plus importants lors d’une réhabilitation.


Ce qu’il faut savoir en cas de travaux

Sachez que ce repérage amiante est réalisé par une entreprise spécialisée et doit obligatoirement intervenir dans un délai minimum de 10 jours avant le démarrage des travaux.
Cette nouvelle disposition vise à protéger davantage les locataires et leurs salariés.

En conséquence, LMH attire votre attention sur le fait que :

  • vous devrez désormais honorer 2 temps de présence dans votre logement pour favoriser l’accès à une entreprise lors du repérage puis lors de la réalisation des travaux.
  • le délai de réalisation des travaux est allongé de 10 jours en raison du respect de ce délai minimum.


Quelles sont les précautions à prendre si je veux faire des petits travaux chez moi ?

Si votre immeuble a été construit avant 1997, des précautions sont à prendre en cas de perçage, ponçage, arrachage ou grattage.
Consultez le guide réalisé par le ministère du logement pour en savoir plus.
Dans ce cas bien évidemment, LMH ne diligente pas de repérage amiante, puisque les travaux ne sont pas à notre initiative.


L’amiante c’est quoi ?

Roche naturelle, l’amiante se présente sous forme de fibres très fines. Longtemps utilisé pour ses propriétés en matière d’isolation thermique ou acoustique et de protection contre l’incendie, l’amiante a parfois été mélangée à d’autres matériaux comme le ciment, la peinture, la colle pour la faïence ou les dalles de sol plastique.

Les matériaux et produits contenant de l’amiante peuvent libérer des fibres en cas d’usure anormale ou lors d’interventions dégradant le matériau (perçage, ponçage, découpe, friction…), notamment certaines colles de carrelage ou de faïence, certaines peintures et revêtements de sol (dalles plastiques)…

L’utilisation de l’amiante a été totalement interdite, en France, dans toutes les nouvelles constructions à partir de 1997 (date du permis de construire). Si le matériau contenant de l’amiante n’est pas dégradé, il ne présente aucun risque pour la santé.

Aucun fichier renseigné

À lire aussi

Lettre Info 343 février 2021
Lettre Info 344 février 2021

Lettre Info 344 février 2021 Au sommaire : Loyers NPNRU Changement de direction Nouveaux locataires… C’est à lire dans l’édition de février...