Colocations étudiantes solidaires : LMH engagé dans les Kap’s

Enthousiastes et motivés, nos nouveaux Kapseurs se sont réunis le premier week-end d’octobre pour échanger sur les projets solidaires qu’ils vont mener pour leur résidence.

Romain, Coline, Louise, Ramziath, Divine, Laura… au total ils sont 17 étudiants Kapseurs pour LMH et répartis dans des colocs de 2 à 4.
Ils sont suivis par Eric Makusa, Responsable accompagnement et développement social LMH mais aussi par l’AFEV (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville), la ville et les partenaires associatifs.

Week-end d’intégration des Kapseurs à Lille, salle Courmont

Qu’est-ce que les Kaps ?

Ce sont des logements en colocation à petit prix et adaptés pour les étudiants en échange de temps bénévole qu’ils doivent consacrer à des projets autour du bien vivre ensemble dans la résidence.

Depuis 2015, LMH (La DTS et l’agence Lille Porte des Postes) développe ces colocations solidaires en collaboration avec la ville de Lille et l’AFEV (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville) sur les secteurs :

  • Saison 2021/2022 : 17 étudiants Kapseurs pour LMH
  • Lille-Moulins : 4 dans la Résidence Trévise et 2 dans la résidence Alsace.
  • Lille Faubourg de Béthune : 9 dans la Résidence Concorde et 2 dans la résidence Verhaeren.
(de gauche à droite) Eric Makusa avec 2 kapseurs Résidence Concorde, quartier Faubourg de béthune à Lille et Catherine KEV, Déléguée territoriale métropolitaine AFEV.

Un week-end d’intégration pour échanger

Ateliers d’échange, visites, concert… le week-end était bien orchestré par l’AFEV. LMH était présent lors des ateliers pour présenter son rôle et les dispositifs d’accompagnement possible (subvention, communication, etc.). Réunis en groupe de travail par quartier, chacun a partagé ses motivations et ses idées.

« J’ai connu les kaps par ma sœur, kapseuse pendant 2 ans. Elle a eu une très bonne expérience notamment via les rencontres entre kapseurs et les gens du voisinage. J’ai toujours eu cette sensibilité sociale dans ma vie donc je me suis dit que c’était parfait » .

Une kapseuse

5h par semaine et par étudiant doivent être consacrés à une action solidaire. Exemple : aide aux devoirs, organisation de temps de convivialité, aide sur un projet du quartier.

« J’ai entendu parler des Kaps par un ami, je suis allemande, dans un programme franco allemand d’étude, j’ai passé ma 1ere année à Lille et j’avais envie de trouver un engagement solidaire que je peux faire toute l’année, notamment à l’endroit où j’habite ».

Marie en colocation avec Laura à Trévise

Comment devient-on Kapseur ?

C’est sur leur motivation à s’investir dans un projet solidaire que les étudiants sont recrutés.

Pour faire une Kap’s il faut :

  • Avoir entre 18 et 30 ans et être étudiant, apprentis, jeune actif ou en service civique
  • Avoir la capacité de payer son loyer (prix moyen pour un T3 de 70m² : 500€)
  • Être disponible quelques heures par semaine de septembre à juin pour un projet de solidarité sur la résidence.


Depuis l’application de la loi ELAN, chaque étudiant signe un bail individuel de colocation.

Pour devenir Kapseur inscrivez-vous ici :

https://rejoins.afev.org/kaps/

A quoi servent les Kap’s ?

Les Kap’s permettent à LMH de répondre à différentes problématiques croisant des enjeux d’aménagement, de vivre ensemble et d’accompagnement social. Mais surtout, les Kap’s permettent de redonner vie à certains cœurs de résidences en impulsant des actions favorisant le bien vivre-ensemble. Exemples :

  • Partager des actions éducatives et culturelles : expo photo, ciné-débat, accompagnements individuels des enfants, bibliothèque partagée…
  • Créer des moments de convivialité : cafés voisins, tournois de foot, après-midi ludiques…
  • Participer à l’amélioration du cadre de vie : rédaction d’un journal, jardinage, décoration…


Ces temps forts, qui n’existaient souvent plus avant l’arrivée des Kap’seurs, ont un réel impact positif sur la vie de la résidence et du quartier.

« J’avais déjà fait quelque chose de similaire dans un habitat avec des personnes âgées, on faisait beaucoup d’activité, j’ai beaucoup aimé et j’ai souhaité faire cela dans un autre cadre avec des gens du quartier ».

Laura en colocation avec Marie à Trévise

Trois bailleurs sociaux accueillent les kapseurs, LMH, Vilogia et 3f notre logis. Actuellement il y a 36 kapseurs sur la MEL sur 4 quartiers, Wazemmes, Faubourg de Béthune, Moulins et Pont de bois à Villeneuve d’Ascq.

https://rejoins.afev.org/kaps/

Aucun fichier renseigné

À lire aussi