Démarrage de la déconstruction Résidence Concorde à Lille

Dans le cadre du vaste projet de rénovation urbaine qui s’opère sur le secteur de Lille Concorde depuis 2015, le bâtiment du 2-12 boulevard de Metz est le premier à être déconstruit. Ce geste emblématique marque une étape importante du NPNRU à Lille.

Le premier coup de pelle a eu lieu aux alentours de 11h, le 7 janvier 2021 à l’angle de la rue Lamaze et du 2-12 boulevard de Metz à Lille.

La grignoteuse est à l’œuvre pour 10 semaines environ (5 à 6 semaines sur les superstructures et 4 semaines sur les fondations) de 7h30 à 17h et la circulation sur la rue située en façade du bâtiment sera interdite chaque jour sur cette plage horaire.

Aucun rassemblement n’a pu être organisé

LMH et les acteurs de ce projet n’ont pas pu réunir les habitants en raison des contraintes sanitaires imposées, mais espèrent bien pouvoir le faire pour la prochaine déconstruction en fin 2021,  du 18-20 Boulevard de Metz.

Des actions pour limiter les nuisances

Le chantier durera jusque fin avril 2021. Des actions ont été engagées pour minimiser les nuisances (brumisation du chantier, panneaux, suivi des impacts en poussières avec la ville et l’ADEME). Les déchets de démolition seront réemployés pour vivre une seconde vie : béton du prêt à l’emploi cheminements doux, remblai de routes, terrassement pour construction, mobilier urbain…

LMH investit de façon conséquente dans ces opérations

Cette déconstruction  s’inscrit dans un projet plus global porté par l’ANRU (l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) pour l’ensemble du secteur Concorde depuis 2015. Les résidences du quartier ont été construites à la fin des années 50, dans une période où il fallait produire beaucoup de logements dans des délais très courts et suivant les critères de construction de l’époque.

Après la démolition le terrain sera nivelé, gazonné et le site sera livré à l’aménageur de la MEL, la SPL Euralille. Le prochain chantier sera le 18-20 Boulevard de Metz déconstruit à partir de fin 2021.


124  familles relogées sur le secteur et des opérations jusque 2025

Le relogement permet d’accéder à un logement plus moderne et plus agréable à vivre, dans un environnement de qualité à Lille ou dans d’autres communes. Les relogements en cours concernent 5 bâtiments sur les 8 concernés. 124 relogements ont d’ores et déjà été réalisés sur la première phase. Les opérations s’étendent jusque 2025

Entretien du patrimoine

LMH continue d’entretenir le patrimoine. En 2020 et 2021, plus de 300 000 € sont investis pour la remise en état de certains halls d’entrée et des routes autour des bâtiments. En lien avec la Mairie de Quartier, la Ville de Lille et certaines associations comme «TAPAJ», des actions pour la tranquillité et la propreté du quartier et des parties communes ont été menées et continuent d’être programmées régulièrement.

Un tremplin pour l’insertion

Dans le cadre de la déconstruction des 8 autres bâtiments du secteur Concorde de la première phase du  NPNRU (650 logements), la sécurisation, la purge et la démolition des logements produiront à elles seules près de 32 000 heures en faveur des personnes éligibles aux dispositifs d’insertion.

Aucun fichier renseigné

À lire aussi